~ { Autopsied } ~

You • Couldn't • Ever • Fall • Lower


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.

Aller en bas 
AuteurMessage
Julia Swane

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2009
Fiche de Présentation : [url=l'adresse de votre fiche de présentation]ici[/url]

Registre de l'Etat
Message Perso: Ce n'est pas l'erreur qui est humaine, c'est l'humain qui est une erreur ~... Et moi ? Je suis une erreure ? Ou simplement un chef d'oeuvre égaré ..?
Etat civil: Célibataire
Porte-monnaie:

MessageSujet: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   Mar 10 Nov - 20:19

LA FICHE



MusicPlaylist
MySpace Music Playlist at MixPod.com



I. RP

  • On était le samedi soir... Le lendemain du jour où Mikkey m'avais raconté son histoire... J'avais enfin fini mon « sale boulot » pour aujourd'hui et je pouvais enfin rentrer chez moi. Tant mieux car, je sentais qu'il n'allait pas tarder à pleuvoir et j'ai horreur de la pluie, ça aplatit les cheveux sur le visage qui commence déjà à coller alors que nos habits commencent à peine à devenir transparents et eux aussi collants. De toute façon, la pluie n'est là seulement pour rappeler la morosité de mon cœur... De toute façon, je n'aimais pas la pluie, mais le soleil non plus, il était joyeux, j'étais presque jalouse de la chaleur qu'il procurait et du bonheur qu'il donnait... J'aime quand quelques nuages cachent ce soleil, j'aime quand le temps ressemble à mon cœur, l'hiver représentant donc le temps idéal pour moi...
    Je rentrais dans le bar qui appartenait au proprio de l'appartement que je louais juste au-dessus puis traversa la pièce en sentant l'odeur de l'alcool remonter jusqu'à mes narines, odeur mélangée a celle de la transpiration de quelques clients mal lavés et du vomit de quelques habitués déjà saouls alors qu'il n'était que 19heure30. Une voix rauque se fit entendre dans la pièce, bien qu'il y ait déjà énormément de bruit. « Hey ! » C'était bien un mot qui voulait dire « salut », il ne préservait rien de bon, rien qu'en entendant le ton employé et surtout qui criait ces mots... Mais bien sûr, l'homme ne s'arrêta pas « Ho ! Shizume ! Te casses pas ! Tu m'as pas encore payé mon loyer et ça fait une semaine maintenant ! Si ça continue je vais te foutre à la porte ! » Salades... Il n'allait pas me mettre à la porte avec le prix exorbitant qu'il me fait payer un trois pièces, il sait très bien que j'allais bien être l'une des seules personnes à accepter de payer un tel loyer. Je lui lançais, froidement et assez fort pour qu'il m'entende « Ta gueule ! T'as qu'à aller le chercher ! Chui' pas ton chien, si tu veux ton argent vient me le réclamer quand je suis d'humeur ! » Puis je montai rapidement les marches du bar pour entrer dans mon appartement que je fermai a clef, respirant un bon coup pour essayer de retirer l'odeur du bar qui semblait me rester tout de même dans mes narines. Je n'étais pas d'humeur à discuter et puis j'avais seulement fait avancer la conversation en sautant le débat qu'il devait y avoir avant cette conclusion...

    Je posais mon Fuser puis partis me laver les mains pour retirer le sang qui avait séché entre mes doigts. De toute façon, j'avais beau me laver les mains, j'avais toujours l'impression que celles-ci étaient complètement recouvertes de sang, surtout que désormais, l'odeur de ce liquide carmin ne disparaissait plus, il était toujours présent que ce soit sur mes mains ou dans mon esprit. Je m'affale sur mon lit pour fermer doucement les yeux en me remémorant la journée d'hier... Enfin surtout la soirée... Je me souvins de l'histoire de Mikkan, histoire triste, bien plus sombre que la mienne... C'est peut-être pour cela que je n'avais pas voulu lui raconter la mienne et que j'avais laissé le silence s'installer dans la pièce où elle m'avait raconté toutes ces horreurs. De toute façon je détestais parler de ce genre de choses aux autres, et puis peut-être un peu plus particulièrement à ma Mikkey, car si je l'avais ramenée chez moi ce jour de pluie, sans aucune raison, ce n'était ni par pitié ni par envie de faire le bien, car le mal je le fais tous les jours... Non, c'était seulement par pur égoïsme...Elle lui ressemblait tellement... Son regard... Sa peau... Et surtout... Ses lèvres... Non, ce n'était pas elle, ça ne pouvait pas être elle... Non... Elle est morte... Et qui pouvait le savoir mieux que moi ? Oui, elle était morte, la seule personne que j'avais aimé de tout mon coeur dans ma triste et sombre vie... Mon rayon de soleil... Ma seule raison de vivre était décédée... Enfin non... Avait été salement assassinée. Qui mieux que moi pouvait s'en souvenir ?

    Je fis comme un grognement tout en me redressant de mon lit pour arrêter de penser à toutes ces choses. Malheureusement pour moi, j'étais d'humeur nostalgique depuis le moment où je n'avais pas répondu à Mikkey au sujet de mon passé. Mais comment tout lui raconter ..?Je n'en avais pas le courage, je n'en avais pas l'envie non plus... Car, moi, la personne tuant toutes les mauvaises têtes, la personne ne paniquant jamais face à la mort des autres et face à ma future mort, moi la grande tueuse a gages, je trouvais mon histoire bien pitoyable face a celle de ma « protégée ». Je balaye la pièce du regard puis posa celui-ci sur ma fenêtre... Je devrais peut-être prendre l'air ? Oui mais... Non... Ouvrir la fenêtre alors que je suis une personne recherchée par un bon nombre de gens serait presque l'équivalent d'aller en guerre en pyjama. Je me décide donc de faire autre chose, je saisissais un stylo et une feuille puis retirât tous mes dossiers et contrats de mon bureau et les éparpilla par terre... ça ne fait rien... Même si j'allais prendre un temps fou a tout ranger, j'avais besoin de place pour écrire 'ça'... Je commençai donc à écrire sur ce papier albâtre tout ce que je ne pouvais dire a Mikkey...

    Je sais... C'est pitoyable... Ne pas pouvoir te raconter en face mon histoire et être obligée de tout te dévoiler sur un bout de papier, mais je ne savais pas comment faire autrement, et je savais que je ne pouvais pas rester avec toi en sachant que tu ne connaissais pas mon passé... Puisque nos histoires se ressemblent légèrement, bien que la ressemblance n'est que sur un point, elle est néanmoins bien importante... Et puis... Je serais morose si je ne t'en parlerais pas... Je viens de finir une journée de boulot, et je vais consacrer ma soirée à t'écrire cette lettre...A t'écrire mon histoire si banale, si chiante... Bref...

    Je m'emparais d'une bouteille qui se trouvait à côté de mon bureau et me servais un verre de Whisky puis en bût une gorgée pour sentir ce liquide d'abord me brûler la langue puis la gorge, j'eus légèrement les larmes aux yeux tellement il était fort. Je pus reprend mon écriture, l'esprit un peu plus clair.

    Je suis née le 28... Enfin je n'en sais trop rien... On m'a une fois dit que j'étais adoptée, mais ce fût la seule fois, après on n'avais pas arrêter de me baratiner sur la famille Swane et la mafia, mais je ne les écoutaient pas vraiment, je préférais m'amuser à des jeux de garçons. Oui, quand j'étais petite j'étais très « garçon manquée », j'avais les cheveux courts et je ne mettais jamais de jupes ou robe mise à part les grandes réceptions où Elisabeth me forçais à en mettre une. Elisabeth, c'est ma mère, bien que je ne l'ai jamais aimée et qu'elle n'avait pas grand chose en commun avec moi... Mon père je ne l'avais pas connus, et si il était comme ma mère bah j'en était ravie de ne pas l'avoir sur le dos lui. Bref, le rose bien sur je n'aimais pas, et mes poupées elles me servaient seulement à décorer ma chambre où je ne restais que pour dormir.

    Vers mes 6ans, je me fis un ami, Kazuki, un jeune garçon vivant dans le quartier pour mendier chez quelques riches. Je le voyais souvent dehors, la famille me regardant de travers, je ne voulais pas qu'on me voie avec lui, bien que je m'en moquais complètement de ce que l'on pouvais penser de moi...Je m'amusais bien avec lui, j'adorais aller dans une petite forêt a coté de sa maison qui était déserte, ce qui me permettais de vagabonder avec mon ami et d'enfin quitter ce monde emplis de ces idées d'envahir Tokyo et en prendre le pouvoir … Je m'amusais des heures avec mon ami, bien que après, Elisa' me reprochais de rester avec des personnes « de basses société », surtout quand je revenais pleine de terre ou de boue suivant le temps de jours précédents. Mais je n'en avais rien à faire de ses remarques, bien que je savais que ma famille était très centrée sur son image, et vu que Elisabeth était une personne très connue de la famille, savoir sa fille avec des pauvres ne les rendaient pas bien joyeux.

    Mais bien sur, dans cette famille, je ne pouvais rester heureuse très longtemps... Ce jour-ci, le jour de mon septième anniversaire en compagnie des swane changea ma façon de vivre... C'est l'une des principales raisons pour laquelle je suis aussi froide, mais sûrement pas la première... Non plutôt la deuxième... Bref, ce jour-ci, j'avais invité Kazuki à venir chez moi fêter mon anniversaire, même si toute ma famille ne voulait pas, apparemment j'étais déjà têtue à cet age-ci... Bref, Kazuki vint comme il me l'avait promis, mais pas pour me souhaiter un joyeux anniversaire... Et pas non plus pour me réconforter parce que c'était le seul invité et que personne n'était là pour faire la fête a part lui... Non, il était venu pour me dire et me faire tout autre chose. Il avait 10ans, j'en avais 7, j'étais plus petite en age, en taille et en force. Sa douleur exprimée par des mots bien plus que blessants, voilà son cadeau... Je me souviendrais toujours de ce qu'il criait tout en me frappant de ses frêles bras, me faisant saigner du nez pendant que je me résignais a le laisser ma frapper, étant à bout de force...
    « S...SALOPE ! RENDS MOI MON PERE ! TOI ET TA FAMILLE VOUS N'ÊTES QUE DES POURRIS ! VOUS L'AVEZ TUER ! SALE CONNE ! TOUT CA C'EST A CAUSE DE TOI ! PARCE QUE T'AS PAS D'AMIS, PARCE QUE TU TRAÎNES AVEC UN PAUVRE COMME MOI ! JE VAIS TE CREVER ! TU COMPRENDS !? TE CREVER ! »



Dernière édition par Julia Swane le Mar 10 Nov - 22:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Swane

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2009
Fiche de Présentation : [url=l'adresse de votre fiche de présentation]ici[/url]

Registre de l'Etat
Message Perso: Ce n'est pas l'erreur qui est humaine, c'est l'humain qui est une erreur ~... Et moi ? Je suis une erreure ? Ou simplement un chef d'oeuvre égaré ..?
Etat civil: Célibataire
Porte-monnaie:

MessageSujet: Re: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   Mar 10 Nov - 21:53


  • Le lendemain je n'étais déjà plus la même, je me souvenais même pas de ce qu'il c'était passé après ces paroles, et je ne savais même pas ce qui m'avais tenu encore en vie, tout ce que je savais, c'est que je détestais ma famille... Eux et leur argent, je les détestaient tous. J'avais a peine eu 8ans que je ressentais cette douleur dans mon coeur, je sentais tous ces sentiments néfastes pour moi et mon entourage, cette rage, cette haine qui me détruisais petit à petit, me donnant presque une envie incontrôlable de tuer... Seulement voilà... au fond de moi, j'étais humaine, j'étais trop gentille pour tuer, je n'étais pas ce genre de fou sanglant qui dès ce sentiment de haine connu en soit commence à tuer toute sa famille, non j'étais trop humaine pour faire ce genre de choses... à la place, je m'étais refermée sur moi-même et ne parlais plus, je restais tous les jours dans ma chambre a regarder le ciel ou à lire des livres quels qu'ils soient tant qu'ils étaient intéressants...

    Je continuais à vivre comme cela, jusqu'à mes 16ans... En novembre, le 16novembre, ma mère me présenta un de ses nombreux prétendant à qui je ne parlerais jamais, les prétendants faisaient partis de la famille, une sorte d'inceste, mais c'était une des nombreuses règles de celle-ci... Bref... Avec le jeune homme qui devait être un de mes nombreux cousin, il y avait sa soeur, une jeune fille de mon age, toujours joyeuse, pétillante et me parlant de temps à autres pour des choses banales comme me demander d'aller voir quelque chose ou de faire quelque chose... Bref, ce n'était qu'une connaissance, mais quelques semaines après, la jeune femme semblait beaucoup plus « se rendre compte de mon existence »... Peut être parce que justement je continuais a m'effacer alors que toutes les personnes de cette maison faisaient tout pour attirer son attention. Elle commençait à me poser des questions plus personnelles, plus intimes sur ma vie, mon passé, mes amis inexistants ou mes goûts... Et bien sur, facilement on devint amies, deux grandes amies, je m'ouvrais à elle, elle s'ouvrait a moi, j'étais son total opposé, à l'intérieur, je restais quelqu'un de gentil et d'aimant, mais à l'extérieur je restais froide et distante. Elle, elle était joyeuse, gentille et douce à l'extérieur, à l'intérieur, c'était quelqu'un de triste, attristée par sa vie trop quotidienne et inutile à son goût... Elle se sentait inutile comme moi je me sentais incomprise.

    Puis, au fil du temps, je me rendis compte que je l'aimais... Je l'aimais comme on pouvait aimer l'homme de sa vie, or, là il s'agissait d'une femme, et pas n'importe quelle femme, une jeune fille destinée à une grande place dans notre famille, pas celle de chef, non, la fille du chef n'était qu'une sale peste, non mais sa place était tout aussi importante... Bref, j'étais dans une sale situation, j'étais toujours heureuse en sa présence et je rougissais à sa proximité parfois un peu trop poussée, et beaucoup de personnes dans ma famille commençait a s'en rendre compte... Emily aussi s'en rendait compte... Emily , c'est le prénom de la fille que j'aimais lors de mes 16ans...

    Emily avait des cheveux noirs... Des yeux noirs... Enfaite... Mikkey... Emily te ressemblait comme deux gouttes d'eau, c'était ton portrait craché, elle était un peu plus jeune que toi quand je l'avais connue, mais elle restait ton reflet, seul ton caractère n'était pas le même... A chaque fois que je te vois, je vois Emily, a chaque fois que je te touche, je touche Emily... Je sais que je suis Egoïste, je ne pense qu'a moi, mais je sais aussi que si je te gardes, c'est bien parce que je t'apprécies, je sais très bien que si je te payes aussi cher, c'est pour que t'aies assez pour vivre et revenir toute les semaines en forme, du moins avec une mine à peu près potable... Je suis égoïste, mais je t'apprécie en dehors de ce physique qui te rapproches tant de cette personne que j'ai aimer et que je dois sûrement toujours aimer pour ne pas l'avoir encore oublié... Emily...

    Ce fût un soir d'été, plusieurs années après, vers mes 18ans chez les Swane lorsque l'air était chaud même a minuit et que l'air se faisait plus respirable le soir, que j'avouai mes sentiments à la jeune fille... Ce ne fût pas facile, bien sur, comme je n'étais pas habituée à ce genre de choses, je ne pus qu'articuler quelques mots comme un « je » puis un « ai... » et « t' », mais rien ne sortait, pourtant, je ne savais pas pourquoi, mais je savais parfaitement qu'elle avait comprit, mais elle m'empêcha de tout déclarer, elle m'expliqua qu'elle allait s'absenter quelques semaines pour une mission de tueuse à gages puis qu'elle reviendrait le jour du « grand bal swane »... Je ne répondis rien, je passa ma soirée coite, pensant à ma déclaration et au métier a risque d'Emily... Eh oui... Une tueuse a gage...

    Ces semaines passèrent lentement, mais j'avais garder l'habitude d'être seule, alors je ne m'ennuyais pas vraiment, l'ennui pour moi n'existait plus, c'était un sentiment quotidien qui ressemblait énormément a de l'indifférence pour ma part... Je passais mon temps à relire des bouquins comme ceux sur la nature ou d'autres choses de ce genre, bien que j'évitais de lire les histoires de tueurs à gages dans la bibliothèque de ma mère qui contenait énormément d'histoires dramatiques... Mes semaines n'étaient pas joyeuses, mais je n'étais pas du genre a me morfondre dans un coin et a pleurer toute la nuit, ce qui donnait l'impression que le fait qu'Emily ne soit plus ici ne m'attristait pas tant que ça...

    La journée du bal arriva, ce jour fatidique... Ce jour qui changea ma vie... Tu sais... Mikkey... Avant... J'étais quand même quelqu'un de sociable au bout du compte, si on compare désormais avec la personne que je suis... Mais tu sais, Mikkey, que désormais, je ne ressens plus rien... Je ne me sens même plus humaine... Mes sentiments étant restés ancrés dans mon passé, je ne suis désormais plus que le fantôme de moi-même... Je ne suis plus qu'une violente tueuse a gage sanguinaire ne ressentant que du plaisir a punir, mais c'est ma façon de vivre, et ça aussi tu le sais...

    Je soufflas un coup, posant un peu mon stylo, me massant les doigts puis buvant encore un peu d'alcool, je me sentais mal de tout le déballer sur un vulgaire bout de papier... Surtout qu'il y avait des risques pour que quelqu'un le lise... Mais de toute façon, à Tokyo II, lire ce genre de chose n'intéresserait personne a part un romancier cherchant de l'inspiration pour écrire un drame ou quelque chose n'ayant pas une histoire très joyeuse... Enfaite, qu'on le lise ou non je m'en foutais, de toute façon qu'ils le lisent ! Je les tuerais avant qu'ils ne puissent en dire un mot, car, cette lettre ne s'adressait qu'a Mikkey, les curieux qui veulent la lire devront mourir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Swane

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2009
Fiche de Présentation : [url=l'adresse de votre fiche de présentation]ici[/url]

Registre de l'Etat
Message Perso: Ce n'est pas l'erreur qui est humaine, c'est l'humain qui est une erreur ~... Et moi ? Je suis une erreure ? Ou simplement un chef d'oeuvre égaré ..?
Etat civil: Célibataire
Porte-monnaie:

MessageSujet: Re: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   Mar 10 Nov - 21:56


  • Ce jour-ci, j'avais mis une robe... Rare étaient des jours où je mettais ce genre de choses, et je crois que c'était le seul jour de ma vie où j'allais mettre une robe... Elle était noir, n'avait pas de décolleter -car j'ai horreur de cela- et n'avait rien de spécial... Je m'étais attacher les cheveux, quelques mèches seulement tombant sur le bas de mon cou, je me souvenais porter un collier bleu que Malvin m'avais offert le lendemain de mes 15 ans... Malvin était gentil avec moi, je crois que c'était parce que il connaissait l'histoire avec Kazuki, et qu'il avait comme de la compassion, bien que je déteste ce genre de sentiments à mon égard. Elle, elle portait une longue robe rouge ornée de bijoux tous plus chers les uns que les autres, et elle, par contre avait un soyeux décolleté... Emily avait toujours été bien plus élégante que moi, mais surtout plus féminine...

    Je ne pus la trouver qu'à la fin du Bal, le reste du temps, Élisabeth me forçais à rencontrer des hommes, plus bêtes les uns que les autres... Enfin je ne crois pas qu'ils étaient bêtes, je pense surtout que je n'avais que l'image d'Emily en tête, et que tout ce que ma mère pouvait me dire m'importait peu... Pour moi, Emily était parfaite, pour moi, Emily c'était la plus intelligente, pour moi, Emily c'était la plus belle, pour moi, Emily était le meilleure chose que je puisse avoir en ce monde...

    Je la vis, et aucun mots ne purent sortir de ma bouche tellement j'étais époustouflée par une telle élégance, je ne croyais pas, même dans le plus magnifique de mes rêves, rêver d'une telle élégance... J'étais complètement sous le charme... Tellement que je ne remarqua même pas son cavalier, et de toute façon elle le laissa tomber dès qu'elle m'aperçus. On partit dans un coin, enfin... Dans le hall qui n'était pas occupé par le bal, puis elle déposa son fuser qu'elle avait ramené de sa mission et qu'elle gardait avec elle pour « valoriser » son image dans la famille... enfin quelque chose comme ça, de toute façon je m'en moquais du pourquoi du comment. Puis elle commença à m'embrasser, sans que je ne comprenne pourquoi, sans que je sache ce qui l'avait poussée à me faire cela... Ma déclaration ? Peut-être, mais en tout cas, ces lèvres, je m'en souviens encore avaient un goût sucré, doux et j'y sentais une légère timidité... J'étais tellement absorbée par ce moment, que plus rien n'existait a part nous deux, à part ma vision de notre futur vie a deux...

    « OH ! Mon dieu ! » Voilà la phrase qui changea ma vie, je tourna promptement la tête sur le coté pour voir Élisabeth qui devait me chercher car elle avait de nouveau un prétendant... C'était évident, car l'homme qui l'accompagnait et souriait d'un air pervers en ayant vu la scène était bien trop jeune pour ma « mère ». Emily me repoussa avant de crier dans la salle comme-quoi j'étais un monstre, folle elle disait. Je ne comprenais pas... N'étais-ce pas elle qui venait de m'embrasser a l'instant ? Elle commença à me sermonner sur la famille, et tout le reste, je la regardais avec horreur pendant que d'autres invités venaient, Malvin essayant de les calmer, car tous semblaient me détester en apprenant que j'avais embrasser ma cousine futur conseillère du chef de famille. Emily m'insultait de toutes les sortes, je me sentais mal, trop mal, je me sentais haineuse, envers eux, envers ma famille, envers Emily qui me renvoyais tout mes sentiments en pleine figure comme-ci je n'étais qu'une sale perverse qui ne méritait pas de vivre... Elle me criât même, les larmes aux yeux, qu'elle aimerait me pendre. Moi... J'étais seule, mes sentiments toujours amoureux pour Emily, mais j'étais surtout prise de panique quand je vis quelqu'un sortir son arme comme pour vouloir me tuer, je pris donc le fuser juste à coté de moi... L'objet n'étant pas verrouillé, et moi ne sachant pas bien utiliser les armes, je tiras par maladresse en prenant l'objet, je ferma d'abord les yeux avant de la voir...

    J'hésitai un moment puis continua à écrire: Emily tomba dans mes bras, crachant ce liquide carmin appelé « sang », pendant que j'entendais des cris affolés ou choqués par la mort de la jeune fille. Je ne sais même plus quel regard j'avais à ce moment-ci, tout ce que je savais, c'était que j'avais l'impression que tout le malheur du monde était tombé sur mes épaules, que tout ce qui pouvait être triste dans ce monde était en moi, et qu'une envie déchirante de me mettre à pleurer m'arracha un rictus au visage pendant que j'essayais de réveiller Emily en criant son nom.

    J'entendais déjà les
    « Traitresse ! » « Tuez-la ! » ou encore des « Emilyy ! » « Nooon ! »...
    Tout ça... Tout ça ne faisais que m'enfoncer dans ma tristesse, voyant le corps blanchâtre de ma bien aimée dans mes bras, je reculai, la faisant tomber au sol sur le tapis déjà rouge pendant que je regardais mes mains remplies de cette couleur rouge. Je tournai la tête, voyant déjà des gardes et autres hommes de main arriver, je ne réfléchissais déjà plus, je partis par la fenêtre, tirant n'importe comment pour intimider ceux qui voulaient intervenir, puis je partis de cette maison, complètement détruite avec comme envie, de mourir, mais aussi de me venger de cette sale famille...

    Je ne sais même plus ce qui me donna l'envie de continuer à vivre, pourtant, je le fis, j'appris a utiliser le fuser, devant parfois sacrifier quelques semaines de manger pour avoir assez d'argent pour m'acheter des munitions ou autres objets de ce genre, puis, je pus devenir tueuse à gage par le biais d'une ancienne connaissance de Malvin. Je pus ainsi te connaître Mikkey... Je savais que te prendre risquait de mettre en péril mon « rétablissement » pour mes sentiments que j'ai toujours, mais je ne pouvais pas de nouveau laisser Emily mourir devant moi, bien que toi et elle n'êtes pas la même personne...

    Je m'arrêta, soufflant un coup, et décida d'arrêter ma lettre là... J'avais omis quelques détails comme les tueurs a gages de ma famille qui voulaient ma tête, mais cela ne la concernait pas... Et donc, je me résigna puis décida de garder cette lettre dans mon bureau jusqu'au prochain vendredi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Swane

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2009
Fiche de Présentation : [url=l'adresse de votre fiche de présentation]ici[/url]

Registre de l'Etat
Message Perso: Ce n'est pas l'erreur qui est humaine, c'est l'humain qui est une erreur ~... Et moi ? Je suis une erreure ? Ou simplement un chef d'oeuvre égaré ..?
Etat civil: Célibataire
Porte-monnaie:

MessageSujet: Re: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   Mar 10 Nov - 22:25


II. Identité

Nom :
Un nom doux mais très redouté par les citoyens. En effet, vu que Julia vient d'une famille ayant un lien directe avec la mafia, il est dur de ne pas avoir de nombreuses remarques au sujet de son nom de famille. Mais, souvent on oublie le fait que la jeune fille ait un lien avec ce genre de crapules, car ce qui restera le plus intéressant dans ce mot, c'est son origine même. Et oui ! Le nom de famille de Julia n'est pas japonais, non il est anglais, mais l'explication du fait que ce nom persiste encore à Tokyo II est simple... Les Swane étant une grande famille, ils ont transmit de génération en génération leur nom pour qu'il reste gravé dans les mémoires. Eh oui, son nom de famille est bien Swane...

Prénoms :
Julia Eva Alexandra Cassidy Shizume. Bien sûr, le seul utilisé est Julia, le prénom sans doute le plus charmant à entendre, on sent tout de suite une sorte d'attraction quand la jeune fille nous déclare son prénom... Oui... Ceci peut paraître complètement débile, mais entendre la jeune fille souffler son prénom au creux de votre oreille vous donnera un léger frisson de douceur...Vient ensuite ses autres prénoms. Pourquoi en avoir autant ? Car la « mère » adoptive de Julia disait qu'elle n'aimait pas appeler une personne qu'elle aime toujours par le même prénom et donc elle décida d'en donner plusieurs à la jeune fille... Ils furent bien sûr inutiles vu qu'elle ne l'appela que Julia et jamais autrement... Bref !
Élisabeth, la mère adoptive de Julia a comme deuxième prénom « Evangeline », et donc avait décidé de prendre comme deuxième prénom pour sa fille le diminutif de son prénom... Et bien sûr... Ce prénom est celui que Julia déteste le plus... Élisabeth avait décidé de prendre Alexandra comme troisième prénom vu que son anciens fils devait s'appeler Alex. Vint Cassidy, mais ce prénom ne vient pas d'Élisabeth, non, c'est le frère de la jeune femme qui a décidé qu'on lui donnerait un tel prénom, il avait dit que c'était le prénom qu'il avait toujours voulu donner à son enfant, mais ses rêves de famille parfaite s'évaporèrent rapidement quand il appris qu'il était stérile...
Shizume... Le prénom que Julia avait eu par sa vrai mère, mais bien sûr elle ne le garda pas bien longtemps une fois adopté chez les Swane. Elle a toujours préféré porter ce prénom à la place de Julia, se disant que ça l'éloignerait un peu plus des Swane et la rapprocherait de ses vrais origines, mais elle savait aussi très bien que ce genre de choses étaient inutiles...

Surnom :
Dans le métier, la jeune fille ne peut pas garder son vrai prénom... Elle n'a jamais su pourquoi, souvent on lui posait la question et elle ne savait pas quoi répondre... Peut être pour que si un proche de la personne tuée veuille se venger, elle ne puisse pas remonter jusqu'aux données personnelles du tueur a gages. Bref, son surnom est Sweet Blood, sang doux... Où elle a trouvé l'idée d'un tel surnom ? Seulement un livre anglais qu'elle avait lu, plus précisément un recueil de poèmes et son poème préféré fût « Sweet Blood », pas besoins de faire un dessin pour la suite...

Pour ce qui est de son surnom dans la vie de tous les jours, elle n'en a pas vraiment, ses « amis » les plus proches, même si elle n'en a pas vraiment la surnomment « Cassy » qui est un diminutif du prénom Cassidy, mais vu que Julia n'aime pas se surnom, le plus courant restera Jul' ou Julia simplement... Et, pour les personnes ne connaissant pas la jeune femme et qui n'ont aucun intérêt aux yeux de celle-ci, ils la connaissent sous le pseudo de « Shizume Kaon », Julia ne voulant pas se faire insulter a tout bout de champs car elle a des liens avec les Swane qui traficotent des trucs pas bien clairs avec la mafia...

Âge : Julia a 21ans, bien que dans sa carte d'identité il y a écrit 19 ans... C'est simplement que les Swane avaient voulus comme « effacer » l'année où Julia ne faisait pas partie de cette famille. Bien sûr, les Swane avaient dû trafiquer quelques détails avec la mafia pour réussir à avoir une identité faussée, mais vu leurs liens commerciaux très importants, la mafia était obligée d'accepter certains marchés de ce genre... Julia, elle , sait très bien qu'elle n'a pas vraiment 19ans, mais ne sait pas combien d'années elle a en plus... Il est bien dur de se rappeler ses premières années dans ce monde, surtout quand tout nous pousse à les oublier...

Date de naissance : Vrais date de naissance : 08/10/2087 ; Fausse date de naissance : 28/07/2090 ; si on regarde bien les deux premiers chiffres de la fausse date de naissance, on peut y voir caché la vrai année de naissance de Julia... Pourquoi ? Élisabeth l'avait décidé ainsi, pour se faire une sorte de « rappel » quelconque.


III. Contexte Historique

Nationalité : Julia est Japonaise bien que sa famille adoptive est anglaise et n'accepte que rarement des personnes ayant d'autres origines dans leurs rangs. Mais bon, il faut bien qu'ils conservent leur nom au travers des années... Et vu la rareté des Anglais à Tokyo II, ils sont bien obligés d'avoir des liens avec des Japonais...

Famille :

Elisabeth Swane : Mère adoptive de Julia, elles se sont toujours détestées bien que dans la famille elles faisaient toutes les deux semblant de s'apprécier, même si on voyait très bien que Julia avait un certain dégout à le faire alors que pour la mère ceci était naturel... Normal lorsqu'on est une femme d'affaire il faut bien faire semblant d'apprécier des personnages qui nous dégoûtent si c'est pour rapporter à la fin un bon paquet d'argent. Elisabeth est quelqu'un de très prisée sur les traditions, même si elle trouve ce genre de choses inutiles, mais elle sait que les Swane, eux son très soucieux de ce détail... Bref, ce personnage est quelqu'un de très soucieux de son image et justement tellement qu'elle en oublie son entourage et ses sentiments. En parlant de son apparence, on a du mal a croire que cette jeune femme ait 40ans, bien que sa façon de voir le monde montre qu'elle n'est pas bien jeune, son visage lui est fin, parfait, sans aucun défaut, des yeux couleurs caramels et des cheveux bruns et parfaitement bien attachés en un petit chignon. Ses habits étaient souvent des kimonos, habits traditionnels de la famille... Son expression restait toujours une expression grave, comme-ci elle venait de voir quelque chose d'horrible, mais c'est seulement le fait qu'elle n'arrivait plus a sourire qui lui donnait un tel air...


Malvin Swane: Le frère de Elisabeth, il est quelqu'un de plus sympathique... A sa manière... Oui car, il semblerait que cette branche de la famille Swane soit la plus spéciale. En effet, le jeune homme est quelqu'un d'insolite. Un jour, il sera là, guilleret, souriant et même un peu gamin, puis le lendemain il sera quelqu'un de froid, sévère et très mature. Mais alors, c'est là qu'on se pose la question: qui est le vrai malvin ..? Et, on aura compris que seul lui pouvait le savoir, on fera alors tout pour éviter de le croiser lors de ses jours d'humeur froide... Physiquement, le jeune homme fait très gamin, il a en effet 30ans mais il en fait a peine 20, son fin visage pale lui donne un air de vampire, son regard sinople le rend attirant, ses cheveux dorés en bataille ne font que lui rajouter un charme indescriptible... Ses tenues vestimentaires, elles, lui donne un air négligé, il ne met que rarement une cravatte correctement, tout comme ses vestes d'ailleurs... La seule chose qu'il sait mettre a peu près correctement dans sa tenue vestimentaire ce sont ses pantalons, et encore ! Il y aura toujours une poche mal mise ou un trou dans son jean... Cet air négligé n'empêche pas de faire de lui un grand homme d'affaires très apprécié par la population. Il dit d'ailleurs souvent que il s'habille modestement pour se « rapprocher » des citoyens...


Ethan Swane: Père décédé d'Alex... Il avait mit fin a ses jours le lendemain de la mort du fils, action égoïste, il n'avait même pas pensé a sa femme... Mais c'était normal, le jeune homme avait été marié de force avec Élisabeth, elle l'aimait, elle, mais lui non, c'était juste pour le prestige et l'argent qu'il accepta... En revanche, son fils, lui il l'aimait, plus que tout, c'était un peu la seule chose qu'il appréciait chez les Swane a part leur argent. Au début, Ethan n'avait pas voulu se marier juste pour cela, il détestait jouer avec les sentiments d'une femme, mais ses parents le poussèrent a bout pour enfin l'obliger a accepter la demande en mariage. Il n'était pas bien joyeux mais faisait tout pour le cacher, c'était en réalité une personne morne et blessée a l'intérieur de lui... Physiquement, il était beau, un visage parfait sans aucune rides apparentes, bien qu'il était mort jeune, ses yeux couleurs amande et ses cheveux marrons foncés... Sa peau était pâle a cause du soleil inexistant dans Tokyo II et son regard exprimait toujours une grande froideur, seul sa femme ou son fils lui retirait cette expression de souffrance et lui donnait un air joyeux... C'est peut être de lui que Julia tient sa froideur et cette envie de punir par le crime... Car le jeune homme était du genre a vouloir punir de cette façon aussi...


Alex Swane: Le fils d'Ethan et Elisabeth, mort dans un accident de voiture causée a cause du chauffeur de voiture qui avait trop bu... bien sur il fut directement renvoyé de son statut de chauffeur... Des rumeurs circulent sur le fait qu'il ait été assassiné aussi, vu qu'il est porté disparut depuis le jour de l'accident... Alex était un jeune homme joyeux, respirant la vie a pleins poumons et se moquant des règles, il adorait s'amuser dehors, même si c'était dangereux... Il adorait son père et a deux deux formaient un duo inséparable, bien sur, il aimait aussi sa mère, mais se sentait moins proche d'elle car elle était un peu trop « douce » pour pouvoir comprendre l'amusement qu'Alex trouvait a se rouler par terre jusqu'à épuisement... C'était un jeune homme ayant hérité de la couleur des yeux de sa mère mais des cheveux de son père, il semblait promit a un très grand avenir dans l'écriture. En effet, le garçon semblait avoir un don inné pour ce qui concernait la lecture et l'écriture d'histoires, bien qu'il n'était que rarement motivé pour écrire... Sa tombe se trouve dans un des cimetières d'Araumi...


Emily Swane: La « cousine » de Julia et aussi la raison pour laquelle la jeune fille a eu des problèmes avec sa famille... La jeune femme est morte, pas besoins d'expliquer a nouveau pour quelles raisons... C'était une personne très calme et douce, mais a la fois guillerette, on savait rarement a qui on avait affaire, a une personne placide et inflexible ? Ou alors a une jeune fille joyeuse et adorant s'amuser ? On ne savait pas, la seule chose qu'on remarquais était ce petit rayon de soleil et cette lueur qu'elle avait dans le regard... Mais ce qui avait le plus touché Julia, c'était sa façon de vivre, sa façon de se dire que peut importe a quoi la personne ressemblait, tant qu'elle avait du cœur il fallait l'aimer... Physiquement, elle ressemblait beaucoup a Mikkey, une jeune fille aux cheveux noirs et longs ainsi que des yeux de la même couleur, une expression du visage joyeuse qui était la seule chose qui la différenciait de Mikkey, et puis une façon de s'habiller bien plus extravertie. Et enfin... Son sourire collé a ça face, toujours souriante même lors des pires cas... La jeune fille était bel et bien le premier et dernier rayon de soleil dans la vie de Julia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Swane

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2009
Fiche de Présentation : [url=l'adresse de votre fiche de présentation]ici[/url]

Registre de l'Etat
Message Perso: Ce n'est pas l'erreur qui est humaine, c'est l'humain qui est une erreur ~... Et moi ? Je suis une erreure ? Ou simplement un chef d'oeuvre égaré ..?
Etat civil: Célibataire
Porte-monnaie:

MessageSujet: Re: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   Mar 10 Nov - 23:29

IV. Informations Complémentaires

Apparence Physique :
Julia... L'incarnation du bien et du mal... Une jeune fille faisant le mal en ayant une apparence presque « Angélique », c'est ce que Malvin disait, que cette jeune fille avait un physique d'ange déchu à cause de ses cheveux sombres, de son regard sombre mais de sa peau claire, de ses yeux clairs et de cette aura si calme. Oui... Malvin à bel et bien raison, on peut autant reconnaître le mal que le bien chez Julia... La nuit et le jour... L'ombre et la lumière... Un bon nombre de mots peuvent définir ce que l'on peut reconnaître chez elle en réalité...

Ne nous attardons pas plus, et commençons par son visage. Un beau visage, fin, doux, légèrement pâle à cause du peu de lumière dans son trois pièce et du fait que la jeune fille ne sorte que la nuit pour éviter les ennuis la journée avec des anciens clients ou d'autres choses similaires. Son visage n'a aucun traits de vieillesse ou déformant sa peau, rien de tout cela , une peau douce, parfaite, comme celle d'un ange... Ses yeux aussi sont angéliques, une couleur froide mais reflétant le ciel, une couleur azur profonde et donnant presque envi de plonger dedans tellement cette couleur est magnifique. Elle a, comme tout être humain un nez, ni trop petit ni trop gros, un nez, discret que l'on ne remarque pas spécialement lorsqu'on la regarde, juste un simple nez au milieu d'un visage... Notre regard peut alors se poser sur les lèvres de la jeune femme, des lèvres d'une couleur rose et donnant envi de le croquer tellement elles sont mignonnes, des petites lèvres douces et sucrées. Puis alors vient les cheveux, des cheveux ébènes faisant contraste avec ses yeux azur et son pâle visage, on vois alors tout a fait pourquoi Malvin faisait référence de « Anges et démons, du bien ou du mal », on comprends parfaitement le jeune homme... On remarque même que le regard de la jeune fille fait contraste avec la couleur de ses yeux et l'émotion qu'ils affichent, car souvent, la haine, le mal ou la tristesse sont les sentiments les plus remarqués dans les yeux de Julia, elle ne vous montrera jamais de la joie ou de la bonne humeur... Non... Ca la rendrait alors trop nostalgique...

Venons à son corps, un corps légèrement petit pour son age du « haut » (ou plutôt du bas) de ses 1mètres 68, cela ne l'empêche pas d'avoir un corps complètement fait pour certaines missions demandant beaucoup d'agilité ou de rapidité, car, en effet la jeune fille peut se révéler très rapide lorsqu'elle doit courir bien que ses jambes ne soit pas énormément grandes. Sa poitrine, elle, est petite, de toute façon le jeune fille n'apprécie pas tellement les poitrines généreuses qui ne sont pas un avantage pour son métier de tueuse à gages...

Puis enfin, venons a ses habits, la jeune femme à un style vestimentaire très simple, elle met souvent des jeans ou des jupes mais rarement des pantalons trop serrés pour ne pas être gênée dans son travail. Elle porte souvent sa longue veste noir où elle peut cacher son fuser et ses gun's bien que sortir avec ne lui pose pas de problème, c'est seulement moins embêtant de ne pas avoir à porter ces armes lourdes.

Aime :
Ce qu'elle aime ? Ça dépend... Elle dit souvent qu'elle aime punir, punir par des blessures ou même la mort. Elle dit souvent qu'elle n'apprécie pas les personnes injustes ou faisant du mal a autrui, donc elle fait tout pour les éliminer. Peut être que son point de vue est un peu trop subjectif, la jeune femme n'accepte jamais l'avis d'autrui, ce qui l'empêche de prendre toujours les bonnes décisions... Surtout que elle ne se rend pas compte que, lorsqu'elle tue quelqu'un parce qu'il a commis des crimes, elle aussi en aura commis alors et rendu des proches tristes... Mais elle sait très bien que si elle n'était pas là pour le faire, personne ne le ferait a sa place... Enfin c'est ce qu'elle se dit pour se rassurer... Elle n'apprécie pas tant que ça le sang, contrairement a ce que l'on peut croire, en réalité, elle a même presque peur de celui-ci... Les armes ? La seule arme que julia aime, c'est son Fuser et ses gund'ays, sinon, elle ne les apprécie pas trop ces objets, même si c'est ceux-ci qu'elle doit utiliser pour gagner de l'argent... Sinon, elle n'aime pas grand chose, quand elle mange, elle ne mange que des sushis, elle n'aime rien d'autre, elle ne bois que de l'alcool ou du thé, jamais de l'eau et elle n'aime que lire ou écrire en dehors de son travail. A part cela, elle aime les femmes et non les hommes, la jeune femme n'a rien contre les hommes mais n'apprécie pas trop leurs manière ou même tout ce qui fait qu'ils soient un homme... Mais bon, elle peut bien sympathiser avec quelques garçon ça ne lui fera rien, même si pour elle sympathiser c'est la limite de l'impossible. Mais bien sur, la seule chose qu'elle aime vraiment, c'est passer son temps avec Mikkan...

Aime pas :
Il y a énormément de choses que la jeune tueuse n'aime pas, par exemple les personnes bavardes, elle ne peut pas les supporter et a toujours une grande envie de les frapper pour qu'ils arrêtent enfin de parler. Elle n'aime pas non plus les montres... Étrange non ? Pas si étrange que ça pour une personne qui a horreur du stress provoqué par le temps et l'heure, c'est sûrement pour cela qu'elle refuse toujours des contrats impliquant des heures précises (les dates peuvent passer, en revanche...) et qu'elle n'aime pas quand on lui fait la remarque qu'elle est en retard. Enfaite, elle aime rien, donc résumer ce qu'elle n'aime pas serait très long... Elle n'aime pas les objets lourds, elle n'aime pas les râleurs, elle n'aime pas la population de Tokyo II, elle n'aime pas sa famille, elle n'aime pas la mafia, elle n'aime pas l'eau... Et encore ! La liste est longue !



V. Autres

Rêve, Ambition :
Elle n'a pas de rêve... Oui... C'est étrange a dire, je vous l'accorde, mais Julia a beau y réfléchir sans cesse, la seule chose qui lui donne encore une minuscule envie de vivre est son travail. Elle n'a pas d'amis -a part Mikkey, même si julia doit la payer pour qu'elle reste-, elle n'a plus de famille et ne vie que dans un monde remplis de haine et de sang. Comment pourrait-elle donc avoir un rêve ? Autrefois, elle rêvait de retrouver une vie normale, stable, avec des amis, une famille et plus aucun problèmes. Mais en voyant tout ce qu'il se passait autour d'elle, toute ces demandes de mort qu'on lui faisait parvenir, elle comprit rapidement que ceci n'était qu'un pitoyable rêve irréalisable. Elle abandonna donc celui-ci, comme on peut abandonner l'idée de vivre... L'idée de tomber amoureuse ? Hahaha ! Elle a apprit a en rigoler pour ne pas en pleurer tellement cette idée peut être triste a ses yeux. Pour elle l'amour n'est qu'un fardeau remplis d'une haine un peu trop poussée envers une personne pour nous faire croire qu'on l'apprécie... Pour elle l'amour, c'est comme vouloir une vie normal, elle a beau en rêver, ça na l'atteindra jamais...

Cauchemar, Phobies :
Elle a en partie peur du sang... Oui ça peut paraître étrange, mais lorsqu'elle voit trop de sang, la jeune femme tremble légèrement, même si cela ne se produit qu'une fois sur dix. C'est surtout le sang des personnes qu'elle aime dont elle a peur. Julia est du genre a ne pas avoir peur de grand chose, a part peut être devenir trop solitaire et, a force ne plus vouloir vivre en dehors de son chez soi. La solitude lui fait peur oui... Bien qu'elle côtoie celle-ci depuis un long moment... Il n'y a rien d'autre dont elle a peur, de toute façon, avec le métier qu'elle fait, avoir peur de beaucoup de choses l'empêcherait de mener ses « missions » a bien, et donc elle fait tout pour réprimer ses sentiments et les garder pour elle...

Groupe :
Rien qu'en analysant la chambre de la jeune femme, on peut deviner quel métier elle exerce... On peut observer un Fuser et deux Revolvers ainsi que des tonnes de contrats éparpillés sur le sol et sur un bureau... Il n'est donc pas dur de comprendre que la jeune femme est une tueuse a gages, bien que certaines personnes pourraient croire que c'est une dealeuse de drogue, ce qui est complètement faux, la jeune femme n'est pas du genre a aimer la drogue et encore moins a en refiler au plu offrant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Swane

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2009
Fiche de Présentation : [url=l'adresse de votre fiche de présentation]ici[/url]

Registre de l'Etat
Message Perso: Ce n'est pas l'erreur qui est humaine, c'est l'humain qui est une erreur ~... Et moi ? Je suis une erreure ? Ou simplement un chef d'oeuvre égaré ..?
Etat civil: Célibataire
Porte-monnaie:

MessageSujet: Re: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   Mar 10 Nov - 23:39



VI. Hors Jeu

Pseudonyme : Leilie, White, Takao, Aiko...
Âge : Entre 12 et 14ans =P
Comment avez vous connu le forum ? Mikkey <3
Comment trouvez vous le design du forum ? Berrk y'a du sang en plus ça fais peur O_O /SBAF/ xD Nan il est beau =3
Comment trouvez vous l'intrigue du forum ? Parfaitement magnifiquement bien écrite et très originale
Notez votre présence sur 7 : Sa dépend, en vacances 7/7, lorsque j'aurais mes cours 5/7
Avez vous lu le règlement ?

__________________________________________________________________

Je veux préciser que, dans l'histoire, Julia parle de son age que les Swane lui ont inventé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.   

Revenir en haut Aller en bas
 
~Egoïste que je suis je me présente~.:Julia Swane:.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ?« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ { Autopsied } ~ :: ~ { Avant de Jouer. } ~ :: Fiches de présentation-
Sauter vers: